Les druides noirs

Métadonnées
Titre Indiana Jones Jr et les druides noirs
Titre original Young Indiana Jones and the circle of death
Pays  États-Unis
Réalisateur
Auteur Les Martin

Indy et son ami Herman sont tous les deux scolarisés en Angleterre, où leurs pères respectifs effectuent des fouilles sur le site de Stonehenge. L’approche des vacances de Noël les réjouit car ils ne se plaisent guère dans leur collège, où les élèves sont odieux avec eux.

Arrivés à Amesbury, juste à côté de Stonehenge, ils découvrent avec stupeur que Reggie Pengrave, la terreur du collège, s’y trouve aussi. M. Mueller, le père d’Herman, leur explique les difficultés qu’il connait avec ses fouilles. Certains de ses ouvriers cessent de travailler pour lui, en expliquant avoir fait face à des phénomènes surnaturels… Le soir même, alors que Henry Jones et M. Mueller débattent sur le rôle des druides dans la construction de Stonehenge, un individu lance une pierre à travers la fenêtre. Un message insultant y est attaché.

Le lendemain matin, tous les quatre se rendent sur le site préhistorique. Les ouvriers racontent un événement étrange qui se serait passé la veille au soir : une pierre se serait mise à rougir et à chauffer, au point de brûler la main de l’un d’entre eux. Indy et Hermann circulent entre les mégalithes et découvrent un lapin égorgé posé sur la pierre centrale.

Greyhound Inn, à Amesbury

Indy et Herman passent la journée à enquêter dans le village, mais leurs investigations ne donnent rien. Le soir, en rentrant d’un concert de chants de Noël, ils trouvent la maison saccagée par Reggie Pengrave et sa bande. Ils prennent leurs bicyclettes et se rendent jusqu’au manoir Pengrave pour rendre à Reggie la monnaie de sa pièce. Ils découvrent alors un spectacle étonnant : une assemblée d’hommes en robes noires, dont le chef semble être capable de faire apparaître des flammes de ses mains. Les druides révèlent sans le vouloir aux deux garçons être à l’origine des événements mystérieux, et des intimidations des ouvriers de M. Mueller. Ils évoquent aussi leur assemblée qui se déroulera le lendemain à l’occasion du solstice d’hiver, sur le site de Stonehenge.

Herman a l’idée de fabriquer une bombe pour l’offrir à Reggie. Indy tente de le convaincre de consacrer leurs forces à découvrir ce que manigancent les druides noirs. Alors qu’Herman part vers le manoir Pengrave sans le prévenir, Indy se hâte de le rattraper. Arrivé à destination avant son ami, il surprend le chef des faux druides avec deux autres hommes en train de forcer le coffre-fort de Lord Pengrave. Il s’agit en fait d’espions allemands tentant de dérober des secrets d’État. Lorsqu’Herman arrive à son tour, il attire malgré lui l’attention des cambrioleurs. Indy parvient à s’échapper, mais Herman reste entre leurs griffes.

Stonehenge

Alors que les faux druides s’élancent à sa poursuite, Indy tombe dans une galerie souterraine. Il avance et se retrouve bientôt dans l’intérieur de l’un des menhirs de Stonehenge, qui s’avère être creux. Il comprend alors comment les phénomènes pseudo-surnaturels ont pu se produire : une pierre qui saigne, ou bien qui brûle les mains… tout n’était qu’illusion. Il poursuit son chemin et débouche non loin du cromlech. Il aperçoit alors les druides noirs en train de procéder à leur cérémonie. Leur chef s’apprête à effectuer un sacrifice, celui d’Herman.

Alors que Lord Pengrave hésite à cautionner un tel acte, Indy en profite pour apparaitre et révéler la supercherie aux hommes présents. Armés, les trois espions allemands parviennent à s’enfuir. Au bout de quelques jours, seul leur chef reste introuvable. Jusqu’à ce qu’il fasse irruption chez M. Mueller et lui demande de l’aider, en les menaçant de son arme. Indy profite de l’occasion pour utiliser la bombe conçue par Herman. Il la lance sur le faux druide, tandis que tous les autres se ruent sur lui. La police vient ensuite pour l’arrêter.


Stonehenge

La datation du site mégalithique de Stonehenge ne donna lieu à un consensus qu’à partir des années 1950 et des mesures réalisées par Richard J. C. Atkinson. Le monument fut en fait construit en plusieurs étapes, espacées de plusieurs milliers d’années s’étalant de -2800 à
-1100.

La fonction de Stonehenge reste encore un mystère. À partir du xviie siècle, on impute sa création aux druides, alors qu’on sait aujourd’hui que le site est beaucoup plus ancien. On a aussi longtemps affirmé que Stonehenge jouait le rôle d’un observatoire, en attestait son orientation par rapport au soleil. Si le lien entre le monument et le soleil est incontestable, sa fonction astronomique est souvent remise en cause au profit d’un rôle religieux : Stonehenge fût aussi un lieu de sépulture.

 

Les druides et l’envahisseur romain

Comme l’affirme le professeur Jones, César rapporte dans son livre La Guerre des Gaules avoir combattu les druides, coupables d’effectuer des sacrifices humains. César n’est pas le seul à mentionner de tels rites chez les druides.

Notons que contrairement à ce que l’auteur laisse penser, César n’a pas conquis la Bretagne. Lors de la conquête de la Gaule, il a franchi la Manche à deux reprises, avant de concentrer ses efforts sur le continent. Ce ne sera que sous le règne de l’empereur Claude (41-54) que l’île de Bretagne intégrera réellement l’empire romain.

 

Le renouveau du druidisme

Le néodruidisme apparait au xviiie siècle. Si ces mouvements néopaïens s’inspirent du druidisme antique, il s’agit en fait d’une construction artificielle qui prend également ses sources dans le bouddhisme et le christianisme.

Les rites et croyances néodruidiques sont divers et variés selon les mouvements. On y retrouve cependant une base commune : la sacralisation de la Nature et de la Terre, le respect des ancêtres, l’immortalité de l’âme et la réincarnation. Un rituel druidique a lieu à Stonehenge tous les solstices d’été.

Un groupe de néodruides en habits cérémoniels

0 comments on “Les druides noirsAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *